Istisou se trouve au sud-ouest et aux sommets des montagnes de Kalbadjar. On a trouvé le lieu d’habitation au centre des montagnes et aux prairies des tribus qui changeait leur habitation qu’on ne sait pas l’histoire. Les murs d’un ou deux grottes ont été construits par les pierres sans boue et sans sol. La « maison » a été couverte par les pierres.




















 
Si on désigne par les yeux de Mirali Gachgay on va dire comme cela : « le lac minéral Istisou est un cadeau de la nature. Par sa composition chimique ce lac est un analogue du lac Karlovi-Vari (Chékoslovakie) et il est unique au monde entier par quelques caractères. La chaleur de l’eau est 58,8 S. L’un de ces lacs jet d’eau qui atteint 8 mètres d’hauteur. Il est en hauteur de 2225 au niveau de la mère ».
 
Par les informations de directeur du Commissaire National de Santé de la République Gadirli on peut voir que l’importance internationale de sanatorium Istisou a attiré l’attention.
 
Gadirli a remarqué aussi que l’aire médicale qui coule 500 mille litre par jour possède à une même composition de l’eau Karlovi-Vari, peut être le qualité est plus qu’à Karlovi-Vari.
Dans la même lettre on peut voir que Gotourlou Narzan se trouve en hauteur près de la rivière Toutgou et dans la partie gauche de la rivière Tartar.
 
Le chimiste populaire E. E. Karstenski, après les recherches dans sa lettre à beaucoup apprécier l’importance médicale d’Istisou et il a indiqué qu’Istisou est une source qui importera la popularité (plus que Karlovi-Vari) non seulement à l’Azerbaïdjan mais aussi aux RSS.
 
Karstenski a disait qu’après les études de la composition et de la qualité d’eau on a décidé que la même eau n’existe non seulement dans la république (RSS) mais aussi au monde entière et cela donne la priorité au pays.
 
Après l’information précise on peut dire que le degré d’eau est 580 S et des minéraux dans l’un litre cela fait 6,7 gramme. Dans cette eau il existe des minéraux comme le lithium, le brome, l’iode, l’argent, la phosphore, le zinc, le med, le nickel, la magnésienne, le fer etc.
 
Istisou se trouve dans la route de 300 verstes du lac Goydja dans le territoire montagneux. Il se trouve aux prairies de la montagne de la partie ouest de Kalbadjar. A la station de train c’est 112 verstes d’autoroute et cela prend 15 heures.
 
On peut aller à l’Istisou en passant Tartar-Agdara de la route Yevlakh-Barda, cette route a été construite plus tard et la longueur est 200 kilomètre. Entre Kalbadjar-Istisou cela fait 25 kilomètres.
 
A l’époque soviétique la construction de zone de repos médical Istisou était sous le contrôle de gouvernement d’Azerbaïdjan, c’était en 1925. en 1926 l’Assemblé Supérieur d’économie de la République a adopté la loi de construction de zone médicale de repos à Istisou. C’était sous le contrôle du premier secrétaire de CC de l’Azerbaïdjan M. Dj. Bagirov. En 1928 dans la réunion des soviets M. Dj. Bagirov a beaucoup parlé de construction d’autoroute et de zone médicale de repos à Istisou. La construction a été entrée au plan de cinq ans.
A la fin des années trente M. Dj. Bagirov a visité Istisou et s’intéressait par la construction de zone médicale du repos.
 
La Guerre Mondial en 1941 a beaucoup influencé à la construction et la construction a été arrêtée. La construction a été recommencée en 1945.
 
Aux années 50 de XX siècle le scientifique sélectionniste, le premier secrétaire de la CC d’Azerbaïdjan I. Moustafayev a beaucoup essayé pour ne pas permettre aux arméniens utiliser Kalbadjar comme lune pâturage.
 
En 1987 – 89 la construction de la place pour l’habitation, une école pour 192 écoliers, la maison d’enfants pour 140 enfants, 70 centres médicales (polyclinique), le cinéma pour 400 personnes, la librairie le fond qui se compose de 25000 exemplaires, le magasin de 250 mètre carré etc. a été donné aux organisations exécutives.
***
Chaque année on prend 3 milliards 963 millions 316 mille litre d’eau d’Isitsou mais les ateliers pouvaient utiliser de 22 millions litres de cela. Le reste, cela fait 3 milliards 941 millions 316.000 litre d’eau s’écroulait à l’aire. Si on vend la reste on peut gagner 630 millions 610 mille 560 manat du profit. La Comité de Planification de la RSS d’Azerbaidjanais a adopté la loi sur la construction de l’usine qui produit 10 millions de bouteille d’eau d’Istisou en 1968.
Pendant la discussion de Kalbadjar comme une région économique on a décidé faire attention à l’élevage et à la production de tabac. Les dernières années le peuple de Kalbadjar a fait attention à cela et cette région est devenue l’un des régions d’avant-gardes de point de vue économique et culturel.

ISTISOU​

 Tous droits réservés. İl faut se référer pour l’utilisation.                                              www.kalbajar.com                                     ©  2016 - 2018