Le musée historique de civilisation de Kalbadjar est le musé vif de la nature
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq muzeyi
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq m
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq m
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq m
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq m
Kəlbəcər rayon Tarix-diyarşünaslıq m
Depuis les années quatre vingt l’Azerbaïdjan se développait non seulement de point de vue économique, social mais aussi la culture et la moralité du peuple changeait ils revenaient à leurs génération et rendait leur perles précieuses. A l’époque soviétique quelques valeur on été perdu, le gouvernant essayait faire oublier au peuple leur coutumes, leur culture et leur langue. Mais quand Geydar Aliyev est venu au pouvoir la situation a commencé se changer, il résistait contre la politique mené contre le peuple azérie.
Dès ce moment l’Azerbaïdjan était connu grâce à son pétrole, mais grâce à Geydar Aliyev la culture et l’art était connu non seulement aux pays soviétiques mais aussi au monde entier. Les sens de protection sa culture et ses coutumes on été renforcé. La construction des musées historiques de civilisation a été la manifestation de réveil.
La construction de tels musées n’était pas seulement la manifestation de réveil, mais avait le rôle important de point de point de de vue historique. Kalbadjar est un cadeau de dieu au monde, il possède à toutes les richesses. Dans cette région il existe des sources médicales, plus de 4 milles sortes des plantes, plus de 200 sortes des plantes médicaux, la riche couverture foret, les sources « narzan », « Istisou » qui n’a pas d’analogue au monde, plus de 100 type des eaux minéraux et des trésors des pierres et les peintures pariétales.
L’artisanat est aussi très ancien métier à Kalbadjar. Ainsi ici il existe des tapis anciens et plusieurs sortes des tapis comme « kilim » et « derme ». Sans doute on peut dire que si on apporte les tapis préparés à Kalbadjar au marché mondial on l’apprécierait par millions de dollars. Il faut noter que les tapis de Kalbadjar étaient plus populaires que les tapis de Tabriz.
Dans le musé de Kalbadjar il y avait beaucoup d’exemples et on l’a fait gratuitement. Ce musé était le symbole de Kalbadjar. Pour la construction du mur en dehors, on a utilisé plus de 2000 sortes des pierres précieuses. En réalité on a crée la mosaïque de pierres précieux et on a décrit les peintures des animaux, des oiseaux et des peintures de la nature sur Kalbadjar.
Le peuple de la région a beaucoup aidé pour la pièce. Pour une courte période on a rassemblé 47 mille pièces qui sont très rares. Entre eux il y avait des choses qui sont rares au monde entier. Il faut noter que Kalbadjar est devenu populaire grâce à ce musée. Les scientifiques qui venaient voir le musée étaient choqués de beauté de pièces. Les scientifiques des Etats-Unis proposaient 50 mille dollars pour la statue où on décrit le sacrifice de cheval au Dieu du Soleil.
Le musée était enrichit par les expositions historiques qui prouvent que Kélbédjer est le plus ancien lieu d’habitation. Il n’est pas par hasard que, à la fin des années 80 à Moscou, pendant le 27-ièm Congres des Géologues du monde, 162 savants de 67 pays ont visité Kélbédjer pour voir le musée.
Ce temps là, Marachoukov, le membre des correspondants de l’académie des Sciences PADG de l’URRS, dans le livre de mémoire du musée avait noté: « C’est le musée rare consacrant à l’ethnographie. Les images des chèvres ont environ 67 millions ans, dans le jardin du musée ».

 Tous droits réservés. İl faut se référer pour l’utilisation.                                              www.kalbajar.com                                     ©  2016 - 2018